Retour à la liste
News

Autour de la Mer Baltique le long de l'EuroVelo 10

lundi 29 juin 2020
Bernd Schadowski (47 ans) est un cycliste de longue distance, blogueur et auteur enthousiaste. Il adore le cyclotourisme. Se sentir proche de la nature. Les rencontres imprévues avec des personnes passionnantes et peu conventionnelles.

Bernd vit avec sa famille en Allemagne, près d'Aix-la-Chapelle, et partage ses aventures quotidiennes et des informations utiles sur son blog de voyage à vélo, www.radreiseglueck.de.

En 2019, Bernd entame un tour de la mer Baltique le long des 9000 km de l'EuroVelo 10 - Baltic Sea Cycle Route avec son fils Tristan (17 ans). Découvrez la première partie des aventures de Bernd et Tristan autour de la mer Baltique.

Faire un très long voyage à vélo - cela a toujours été mon rêve d'enfant ! Après avoir essayé quelques circuits de plusieurs jours pour acquérir un peu d'expérience, mon fils Tristan, 17 ans, et moi-même avons décidé de nous lancer dans cette aventure ! Le réseau EuroVelo semblait être la solution idéale et nous nous sommes rapidement concentrés sur les itinéraires les plus longs. Le penchant de Tristan pour les températures fraîches nous attire inexorablement vers l'EuroVelo 10 - Véloroute de la Mer Baltique, un voyage fantastique de 9000 km autour de la mer Baltique à travers 9 pays. "Le tour d'une mer à vélo, il faut le faire une fois dans sa vie", nous disons-nous en riant. Le Cap Nord est notre destination de rêve, mais cela porterait notre voyage à près de 10 000 km.

Si vous n'essayez pas, cela n'arrivera jamais

Eurovelo10_RRG-19.jpg
"L'itinéraire est en principe connu, mais la planification détaillée prend une année entière et pose de nombreuses questions"

L'itinéraire est en principe connu, mais la planification détaillée prend une année entière et pose de nombreuses questions : Quelle sera la durée du voyage ? Quelle sera la plage de températures à laquelle nous serons confrontés ? De quel matériel avons-nous besoin ? En outre, comment concilier le travail et l'école ? Cette décision change ma vie. Après vingt ans de travail dans une banque, je décide de démissioner et après la fête de fin d'études de mon fils, nous débutons notre aventure. Notre cercle d'ami.e.s est divisé en deux catégories : "Encourageant.e.s" et "Décourageant.e.s", mais nous ne nous permettons pas de perdre courage, car si vous n'essayez pas quelque chose, cela n'arrivera jamais !

Nous commençons notre voyage à Lübeck au début du mois de juillet 2019, pour longer la mer Baltique en direction de l'est. Nos deux vélos de voyage sont équipés de 5 fontes, d'une tente, d'un réchaud et de nourriture. Nos vêtements et nos sacs de couchage sont conçus pour des températures allant de -5 à + 35 °C et sont imperméables à la pluie. Nous partageons quotidiennement notre aventure sur notre blog radreiseglueck.de et nous la combinons avec une collecte de fonds pour une bonne cause : aider les enfants du Sri Lanka à avoir accès à une éducation scolaire.

À Travemünde, nous voyons pour la première fois l'horizon de la mer Baltique couleur bleu acier. C'est surréaliste, car il est difficile de croire que c'est le Danemark se trouve juste de l'autre côté de cette étendue d'eau, mais aussi à trois mois et environ 8 000 km de nous en vélo ! Cette pensée nous donne des frissons - et la chair de poule !

En roulant le long de la superbe côte allemande, nous apprécions la route, les gens et les animaux que nous rencontrons. Une pente de 16% à proximité de Usedom nous fait transpirer abondamment dans la chaleur de l'été, mais les magnifiques routes, pour la plupart sans voiture, le long de l'EuroVelo 10 compensent amplement cela. En Allemagne, la route suit le "Ostsee-Radweg", très bien balisé, et devient la route R10 à la frontière avec la Pologne.

La nature à l'état pur en Pologne

Les sentiers sablonneux et les pistes couvertes de dalles de béton rendent le cyclisme difficile en Pologne, mais nous mènent aussi à travers le magnifique parc national de "Słowiński" et le long d'impressionnants lacs. Si vous aimez la nature, c'est l'endroit idéal. Nous traversons de nombreuses villes côtières de la Riviera polonaise. Nous apprécions beaucoup nos bains de mer - les premires en dix jours ! Puis, soudain, nous rencontrons notre premier panneau EuroVelo 10 et nous découvrons que cela annonce des pistes cyclables de première classe ! Mais le plus satisfaisant, c'est le renversement du monde des voitures et des vélos: une route cahoteuse pour les voitures le long d'une piste cyclable de première classe tout aussi large. A Gdansk, ville de l'ambre, nous prenons un jour de congé pour un peu de culture et pour nous reposer.

Eurovelo10_RRG-15.jpg
Bernd Schadowski est un cycliste de longue distance, blogueur et auteur enthousiaste

Adrénaline à la russe

En entrant dans l'oblast de Kaliningrad, nous entrons en Russie pour la première fois, après 17 jours de vélo. L'anglais est rarement parlé et l'allemand n'est parlé que par la génération plus âgée. Mes bases de russe, que j'ai apprises au cours des six derniers mois, sont donc utiles pour nous ouvrir des portes. Les destinations touristiques le long de l'itinéraire sont aussi rares que les pistes cyclables et souvent aussi délabrées que la plupart des bâtiments de l'Oblast. Dans les petites rues isolées, nous sommes soudain attaqués par deux chiens, dont l'un mord dans la fonte de Tristan. Il est difficile de les repousser, mais nous nous débrouillons en criant plus fort qu'ils n'aboient. Deux autres attaques intenses se succèdent sur notre chemin, mais cette fois, nous sommes préparés avec des pierres dans nos poches, que nous jetons sur l'asphalte devant eux. Malgré tout, nous trouvons enrichissant de faire connaissance avec cette culture qui nous est assez étrangère.

Un été aux Pays Baltes

La chaleur de l'été nous accompagne sur le merveilleux isthme de Courlande, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000, et de retour dans l'UE en Lituanie. Nous sommes émerveillés par le fantastique réseau de pistes cyclables de la Piste de l'Ambre qui longe la côte lituanienne sur près de 100 km - on ne peut pas faire mieux. Faire du vélo à travers ce paysage splendide et les villes animées de Klaipeda et Palanga fait battre notre cœur plus fort!

En Lettonie, la piste mène à travers des forêts claires, principalement sur une route principale très fréquentée. La mer Baltique est à peine visible de l'itinéraire, bien que nous ne soyons qu'à environ 2 km de la côte. La chaleur de l'été fait fondre le goudron et nous devons faire attention à ne pas glisser. Enfin, nous pouvons laisser la route principale derrière nous au cap Kolka, où la mer Baltique et le golfe de Riga se rejoignent dans une vague visible à l'oeil nu, et où l'on peut admirer le lever et le coucher du soleil depuis le même endroit - un lieu merveilleux pour se reposer!

A Rīga, capitale lettone avec de jolies maisons historiques en bois, Tristan décide soudainement de terminer son voyage après 1980 km. Une moyenne de 100 km par jour sur une longue période de temps peut être épuisante. C'est une chose d'en parler, mais c'en est une autre de le faire. On parle de réduire les kilomètres, mais il y a d'autres raisons. Tristan pense qu'il va perdre l'amitié de ses camarades de classe en étant absent tout l'été. Enfin, il n'a pas l'habitude d'être avec son père 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, tous les jours. Bien que la possibilité de partir lui ait toujours été ouverte, c'est très difficile pour moi quand il la prend. Profondément démotivé, je dois prendre une décision: vais-je continuer à faire le tour de la mer Baltique seul, ou vais-je aussi arrêter le tour maintenant?

Vous le découvrirez le mois prochain dans la deuxième partie de l'article!

Suivez Bernd sur Facebook et Instragram.

Eurovelo10_RRG-20.jpg
"Le tour d'une mer à vélo, il faut le faire une fois dans sa vie"

Auteur(s): Bernd Schadowski